Autant la Xbox One a été une console boudée en terme d’accessoires gamer, autant la Xbox Series rencontre un franc succès auprès des marques. Après la manette Thrustmaster ESWAP X PRO et la manette Nacon Pro Compact Controller, voici la manette Turtle Beach Recon (en attendant les 2/3 autres modèles qui devraient arriver à la rédaction dans les prochaines semaines).

Teaser

Présentation

Désireuse de promouvoir ses technologies propriétaires Superhuman Hearing™ et le ciblage Pro-Aim™, Turtle Beach a eu l’idée d’intégrer ces fonctions dans une nouvelle manette filaire Turtle Beach® Recon™ Controller pour Xbox Series X|S & Xbox One. Disponible en 2 coloris : noir ou blanc.

Une manette intégrant 2 nouveaux boutons intelligemment placés au niveau des majeurs et d’autres fonctionnalités audio tels le retour microphone et des préréglages audios, Turtle Beach va plus loin qu’une manette Xbox classique en offrant aux joueurs l’arme ultime pour fraguer.

Caractéristiques

  • Fonctionnalités : Superhuman Hearing, retour microphone, ciblage Pro-Aim™, 4 profils, retour haptique, 2 boutons programmables
  • Connectique : câble USB-A / USB-C 3 m
  • Port audio : jack 3,5 mm avec sortie audio stéréo et entrée microphone
  • Poids : 300 grammes
  • Dimensions (mm) : 180x183x73
  • Compatibilité: Compatible avec Xbox Series X, Xbox One & PC sous Windows 10
  • Garantie : 2 ans

Déballage de la manette Turtle Beach Recon et premières impressions

L’emballage de la manette Turtle Beach Recon est plutôt qualitatif. La déco est très soignée avec un visuel taille réelle sur le devant et les différentes fonctionnalités de la manette sur l’arrière.

A l’intérieur, la manette et son câble USB sont maintenus dans un carton rigide aux formes thermoformées.

Dans la boite, on retrouve :

  • La manette Turtle Beach® Recon™ Controller
  • 1 Câble Câble USB-C de 3 m
  • 1 Guide Guide de démarrage rapide
  • 1 Autocollant Turtle Beach

Le câble USB-C semble de très bonne qualité. Tressé, relativement épais mais surtout standard. En cas de problème il sera possible de le remplacer facilement.

test manette xbox series Turtle Beach Recon

Esthétiquement la manette ne paie pas de mine. Elle est sympa mais sans plus, je n’ai pas eu de coup de cœur particulier en ouvrant la boite, contrairement à d’autres modèles que j’ai pu tester auparavant.

test manette xbox series Turtle Beach Recon

La faute aux 4 grips placés de part et d’autre des poignées qui lui confère un look un peu bas de gamme me rappelant les vielles manettes Noname sur Xbox première du nom.

En comparaison d’une manette Xbox One Microsoft (si le modèle ci-dessous vous plait, rendez-vous sur le tuto customiser une manette Xbox One), on peut remarquer que les proportions sont relativement proches et que le placement des boutons est rigoureusement identique. Le D-pad 8 directions de la manette Turtle Beach reprenant le design du nouveau D-Pad équipant les manettes Xbox Series.

test manette xbox series Turtle Beach Recon

Seule la partie haute de la manette diffère un peu car Turtle Beach a rajouté un paquet de nouveaux boutons obligeant les boutons Nexus, Menu, View et Share à descendre de quelques centimètres.

Parmi ces nouveaux boutons on retrouve :

  • un contrôle du volume du casque
  • un contrôle du volume du chat
  • un bouton pour activer le Superhuman Hearing™
  • un bouton pour couper le micro
  • 2 boutons de paramétrage Mode/Select
test manette xbox series Turtle Beach Recon

A noter la petite LED placée sous le bouton Nexus qui permet de vérifier que la manette est correctement alimentée et le fait qu’il n’y ait pas de port pour connecter le clavier Microsoft Chatpad « Clavier messenger ».

Design & Ergonomie

Comme on a pu le voir le design est assez classique, voire bof. On aime ou on n’aime pas les 4 grips caoutchouc placés sur les poignées. Effet « rafraichissant » selon Turtle Beach. Cependant une fois en main, on comprend réellement leur utilité, le revêtement antidérapant est très efficace !

Le confort de la manette Turtle Beach Recon est immédiat et idéal.

test manette xbox series Turtle Beach Recon

La manette est super agréable et tombe parfaitement en main, chaque bouton ayant un doigt prêt à le presser. Cerise sur le Mario, 2 nouveaux boutons P1 et P2 font leur apparition au niveau des majeurs.
Il n’y a pas de bruit de plastique particulièrement désagréable lorsqu’on manipule la Recon mais les gâchettes sont néanmoins plus bruyantes que celles d’une manette d’origine.
Au final, je trouve que la manette Turtle Beach Recon respire une qualité de fabrication proche d’un (si ce n’est équivalent) modèle officiel Microsoft.

A ce titre le revêtement plastique noir satiné est convaincant. Il est classe et ne laisse pas de traces de manipulation même après de longues séances de jeu. Dommage que les boutons d’action colorés ne profitent pas d’un petit effet de transparence.

test manette xbox series Turtle Beach Recon

La taille de la manette Recon est adaptée à mes grandes mains (moins aux petites mains qui lui préféreront la manette Nacon Pro Compact) et son poids (300g) est sensiblement identique à une manette d’origine (avec les piles).

Petit détail appréciable, les gâchettes et trigger disposent du retour haptique (comprendre « gâchettes vibrantes ») et sont texturés avec des petits picots de façon à bien les sentir sous les doigts. C’est très agréable au toucher.

test manette xbox series Turtle Beach Recon

Même chose pour les 2 boutons supplémentaires situés sous la manette. Le ressenti est immédiat, ce qui est un très bon point car ce n’est pas toujours le cas sur les autres manettes qui disposent de ce type de fonctionnalité.

test manette xbox series Turtle Beach Recon

Fonctionnalités

La manette Turtle Beach Recon est très poussée et permet de paramétrer énormément de choses.

En plus des boutons de contrôle du volume sonore général et du volume de chat, on retrouve la possibilité de réassigner l’ensemble des 12 boutons de la manette (on n’oublie pas les 2 situés au dessous). Il est même possible de paramétrer jusqu’à 4 profils de boutons différents.

La manette intègre également un paramétrage du retour de microphone sur 4 niveaux (Low, Medium, High, Max) et un paramétrage du niveau de Pro-Aim™.
La fonction de ciblage Pro-Aim™ est couplée au bouton droit situé dessous. Elle se déclenche lorsque l’on garde le bouton appuyé. A ce moment la sensibilité du joystick droit diminue au niveau déterminé (Low, Medium, High, Max). Ce qui peut s’avérer très utile pour les tirs de sniper dans les jeux de shoot. Par défaut la fonction est désactivée.

test manette xbox series Turtle Beach Recon

La manette propose aussi une égalisation audio proposant 4 presets : Signature Sound (son emblématique), Bass Boost (amplification des basses), Bass & Treble Boost (amplification des aigus et des basses) et enfin Vocal Boost (amplification des voix).

A cela s’ajoute le bouton dédié au mode Superhuman Hearing™ exclusif à Turtle Beach qui permet « d’entendre les sons les plus subtils et les plus cruciaux » (comme les bruits de pas d’un ennemi ou le rechargement de son arme).

Enfin un dernier bouton permet de mute le micro. Plus pratique que de devoir le chercher sur le casque.

Vous l’aurez compris, j’ai rarement vu une manette proposant autant de paramétrage pour une budget aussi réduit.

Ressenti en jeu de la manette Turtle Beach Recon

J’ai testé la manette sur mon Xbox One X et mon (vieux) PC.

Bizarrement au départ il m’a été impossible de la faire fonctionner sur PC, mais la mise à jour du firmware effectuée via la Xbox One semble avoir corrigé le problème, je peux à présent utiliser la manette pour jouer normalement, notamment sur le nouveau jeu EastWard (bientôt en review).
Je précise « pour jouer » car le logiciel Turtle Beach Control Center détecte la manette mais ne passe pas l’étape de la détection. Il y a encore 2/3 petites choses à peaufiner je pense.

Bref, une fois en jeu, c’est le pied !

La manette se tient de façon extrêmement naturelle. Le grip et les boutons texturés sont vraiment agréables à l’utilisation. La prise en main est immédiate.

Je regrette simplement le système de configuration qui aurait gagné à être plus intuitif. Devoir « utiliser le bouton Mode, puis Select, puis lire le losange de 4 mini LED blanches » est fastidieux, mais une fois qu’on en a pris l’habitude c’est supportable. D’autant que les pictos désignant les 4 modes sont rétroéclairés. Personnellement j’aurais apprécié que les 4 LEDs placées en losange soient de couleurs différentes pour faciliter la lecture.

test manette xbox series Turtle Beach Recon

Les boutons d’action sont un poil plus durs qu’une manette Xbox d’origine, mais en jeu je n’ai pas été perturbé par ce détail. Ils répondent très bien au clic.

Côté confort d’utilisation, après plusieurs heures endiablée de Doom je n’ai ressenti aucune gène ou fatigue. Le bouton gauche P1 pour utiliser la tronçonneuse, le bouton droit P2 pour déclencher un Glory Kills, c’est d’une efficacité redoutable !
Sur Eastward, rien à redire non plus.

test manette xbox series Turtle Beach Recon

Comme je l’ai déjà signifié plus précédemment, le grip est bon et les boutons tombent parfaitement sous les doigts, notamment les 2 boutons P placés dessous au niveau des majeurs.
Je n’ai pas particulièrement utilisé les presets audio car je n’aime pas dénaturer le son de mes jeux, même si c’est pour être plus efficace, mais ils ont le mérite d’exister pour ceux qui apprécient ces options. Cependant j’ai apprécié les raccourcis de réglage des volumes et du retour de micro, c’est très pratique.

Conclusion sur la manette Turtle Beach Recon

Proposée au prix public de 59.99€, cette manette Turtle Beach Recon est excellente pour toutes les fonctionnalités ergonomiques et sonores qu’elle apporte. Même si elle est filaire, c’est réellement une arme de choix pour les gamers(euses) exigeant(e)s et disposant d’un petit budget. Elle mérite l’Award GamerStuff.

Les plus :

  • Ergonomie et grip convainquant
  • Fonctionnalités audio poussées
  • 2 boutons supplémentaires
  • Fonctionnalité Pro-Aim intéressante
  • Qualité de fabrication

Les moins :

  • Configuration peu intuitive
  • Quelques petits bugs sur (mon) PC

Ou l’acheter ?

modèle noir :

modèle blanc:

Liens utiles