Après de multiples versions de la Roccat Kone, le modèle phare de la marque fait peau neuve dans un tout nouveau style.

Nommée la Roccat Kone AIMO ce nouveau modèle offre toujours une roulette 4D, un capteur optique de 12 000 dpi, mais aussi un bouton supplémentaire ainsi qu’un rétro éclairage totalement revisité.

Proposé à partir de 79,95 € et disponible en 3 coloris voyons si cette nouvelle Kone prendra la suite avec succès.

Teaser

Caractéristiques

  • Souris pour droitier
  • Capteur optique 12 000 dpi
  • Fréquence 1 000 Hz
  • Accélération 50G
  • 10 boutons programmables + fonction easyshift
  • Molette 4D
  • Poids de 130 gr
  • Rétro éclairage RGB
  • Mémoire intégrée 512 ko

Déballage

Malgré une souris totalement repensée, la Roccat Kone AIMO conserve le même emballage que sa prédécesseure, la Kone EMP. Une boite en carton coloré biseauté sur le côté et relativement compliqué à ouvrir.

À l’intérieur nous retrouvons les mêmes éléments : la souris accompagnée d’une notice et d’autocollants à l’effigie de la marque.

Roccat Kone AIMO

Design et qualité de fabrication

Comme expliqué précédemment avec cette nouvelle version la Roccat Kone fait peau neuve. Terminées les formes rondouillardes de la Kone Pure Color, Kone XTD ou encore plus récemment de la Kone EMP et place à un nouveau design forme plus anguleux, plus agressif, mais tout aussi réussi.

La qualité de fabrication est quant à elle toujours bien présente et reprend globalement les mêmes matériaux que la Roccat Kone EMP. Ici pas de soft touch mais des plastiques d’excellente qualité aux revêtements variés ne craignant ni les traces de doigts, ni les rayures et limitant la transpiration. Pas grand-chose à ajouter si ce n’est que c’est un excellent choix !

En parlant des plastiques, sachez que la Roccat Kone AIMO est proposée en 3 coloris, blanc, gris ou noir.

Roccat Kone AIMO

Pour terminer sur le look, votre regard se sera surement posé sur le rétro éclairage de la souris.

Celui des anciennes Kone était déjà très réussi, mais je trouve celui-ci tout simplement sublime ! Les dégradés de couleurs sont magnifiques avec des transitions de couleurs tout en finesse donnant vie à la souris.

Pour finir, la qualité de fabrication et d’assemblage est encore une fois exemplaire. Comme d’habitude chez Roccat, le matériel respire la qualité !

Roccat Kone AIMO

Boutons et fonctionnalités

Dix boutons équipent la Roccat Kone AIMO, soit un de plus que les anciennes générations, celui-ci prenant place sous le pouce.

Pour le reste rien ne change. La Roccat Kone AIMO dispose de deux boutons de navigation, 2 boutons de changement de dpi (jusqu’à 5 crans peuvent être paramètrés) ainsi que d’une fameuse roulette 4D disposant de clics latéraux. Tous ces boutons sont évidemment entièrement paramètrables depuis le logiciel.

À noter également que la souris dispose de la fonction easyshift permettant d’attribuer une seconde action à chacun des boutons.

Concrètement grâce à cette fonction en pressant le bouton T3 situé sous le pouce (touche attribuée à la fonction easyshift par défaut), il est par exemple possible de régler le volume du son en tournant la molette ou d’accéder à tout un tas de raccourcis. Une fonction qui peut paraître gadget, mais qui finalement s’avère vraiment pratique une fois que l’on a pris l’habitude de l’utiliser.

Prise en main et ergonomie

Comme pour les autres modèles Kone, la Roccat Kone AIMO se destine à une prise en main palm grip. La souris remplira donc la paume de la main.

Nouveau design oblige, elle dispose d’une ergonomie légèrement différente des anciens modèles. Ses formes plus anguleuses surprendrons surement les habitués de ce modèle.

Roccat Kone AIMO

Pour ma part j’aurais éventuellement apprécié une forme un peu plus arrondie sur le côté droit de la souris comme sur la Kone EMP. Pour le reste elle est toujours aussi ergonomique et confortable d’utilisation. Tous les boutons sont parfaitement accessibles, la main prennant place naturellement sur la souris.

Roccat Kone AIMO

Capteur et glisse

Un capteur optique « owl-eye » pouvant atteindre une sensibilité de 12 000 dpi équipe cette souris. Comme d’habitude une telle valeur n’aura que peu d’utilité. Toujours est-il que sans grande surprise le capteur remplit parfaitement son job.

Pour la glisse c’est aussi très bon. Malgré son poids de 130 gr et sa large surface de frottement les 5 patins permettent d’assurer une bonne glisse quel que soit la surface.

Roccat Kone AIMO

En revanche comme avec l’ancien modèle je dois admettre perdre légèrement en précision dans les FPS. Ce n’est clairement pas de la faute du capteur, mais plutôt de la taille de la souris. La taille imposante et la prise en main de type palm grip rendant mes mouvements moins certains. À titre de comparaison, je parviens à être plus précis avec la Roccat Kova.

Je précise que ce retour d’expérience est purement personnel. Il est vrai que les souris de ce type sont très rarement utilisées dans les FPS par les pro-gamer, mais chacun aura ses préférences en termes d’ergonomie et chacun aura sa propre utilisation. En ce qui me concerne, ça ne dénature absolument pas les qualités de la souris qui reste efficace en toutes circonstances.

Pilotes et réglages

Version testée :
Logiciel V1.9312
Pilote de la souris V1.20

Pour paramétrer la Roccat Kone AIMO et à l’instar des autres produits de la marque, il faudra passer par le logiciel Roccat Swarm.

Tout d’abord un premier menu « paramètres » offre la possibilité de modifier une multitude d’options ainsi que régler jusqu’à 5 crans de sensibilité par incrémentation de 50 dpi.

Roccat Kone AIMO

Ensuite, l’onglet affectation des touches permet d’entièrement reparamétrer les boutons de la souris ainsi que leur seconde fonction accessible en pressant le bouton « easyshift ». Une multitude de choix s’offre alors parmi une large sélection de raccourcis préétablis (fonctions dans certains jeux, raccourcis en tout genre, assigner un timer…).
En revanche il y a certains raccourcis multimédias que je n’ai jamais réussi à faire fonctionner (piste suivante/précédente, play/pause). Espérons que ce soit vite corrigé. Enfin il sera aussi évidemment possible de créer ses propres macros.

Roccat Kone AIMO

Le menu suivant « Paramètres avancés » permettra de changer la fréquence de la souris, ajouter des retours audio (par exemple ajouter une voix indiquant le nombre de dpi sélectionné à chaque changement).

Roccat Kone AIMO

Une dernière fenêtre permettra de personnaliser le rétro éclairage grâce à des effets et dégradés pré-établis ou de personnaliser soi-même la couleur de chacunes des 5 zones rétro-éclairées.

Roccat Kone AIMO

À propos de ce rétro éclairage Roccat communique sur son éclairage intelligent « AIMO » une technologie encore en développement qui permet notamment aux différents périphériques de la marque de communiquer entre eux pour créer des effets d’éclairage uniques.

La marque communique aussi sur le fait que « Les périphériques de jeu AIMO sont conçus autour d’une expérience d’éclairage évolutive qui s’adapte à votre jeu et devient plus dynamique et nuancée en combinant différents produits AIMO. AIMO répond intuitivement aux besoins de l’utilisateur en se montrant impressionnant lorsqu’il le souhaite et en se montrant discret lorsque les joueurs font ce qu’ils font de mieux : jouer. »

Bon en pratique à part constater une souris qui change de couleur avec un effet de vague je n’ai rien noté de révolutionnaire… Nous verrons bien comment évoluera cette technologie dans le futur.

Conclusion sur la souris Roccat Kone AIMO

Avec son nouveau look très réussi et l’ajout d’un bouton supplémentaire rendant plus accessible la fonction easyshift, la Roccat Kone AIMO succède avec succès ses modèles prédécesseurs.

Pour le reste rien ne change, la qualité des matériaux est toujours au rendez-vous, le logiciel toujours aussi complet et la souris conserve ses performances exemplaires. Un modèle qui a donc su me séduire et que je trouve sans conteste un cran au dessus de l’ancienne Kone EMP.

Il faudra toutefois prendre conscience que la Roccat Kone AIMO est une souris assez volumineuse qui ne conviendra probablement pas à tous et que son nouveau design risque de désorienter les habitués de ce modèle.

Un dernier point, même si la souris monte en gamme le prix lui ne bouge pas. Cela est une bonne chose en soi, mais il faudra tout de même compter 79,95 € pour en faire son acquisition. Un prix assez élevé, mais relativement justifié par la qualité du produit.

Les plus :

  • Toujours aussi qualitative
  • Design soigné
  • Roulette 4D
  • Fonction easyshift facilement accessible et vraiment pratique

Les moins :

  • Formes plus anguleuses pouvant surprendre les habitués de ce modèle
  • Prix un peu élevé

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie